Technique FM Alexander

Michel Mangin ( 06 03 91 23 55 ), praticien certifié de Technique FM Alexander, vous invite partager quelques pensées issues de son expérience. Si vous souhaitez "poster un commentaire", je vous répondrai rapidement.

Mouvement !

Un de mes élèves n’aime pas rester immobile longtemps. Or, en Technique Alexander, le temps d’arrêt avant l’action est un paramètre incontournable : ce court instant (une fraction de seconde suffit parfois) permet d’éviter de réagir par habitude, avec de fortes chances d’associer des tensions inutiles à l’activité, en particulier dans les muscles du cou.

Alors, pendant une leçon, devons-nous accomplir beaucoup de mouvements tels que décrits dans les procédures de la Technique, ou bien aller quelque peu à l’encontre du souhait de l’élève, et prendre le temps de se préparer avant de bouger ? Il y a un équilibre à découvrir, différent à chaque leçon :

  • accomplir des mouvements de base de la Technique sans conscience serait sans danger, certes, (ils sont très doux), mais inutile ;
  • forcer l’élève à rester trop longtemps immobile serait intrusif par rapport à sa manière d’être, avec pour conséquences tensions et résistances.

Cette recherche, parmi bien d’autres, fait l’intérêt de chaque leçon avec cet élève.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :