Technique Alexander et vie quotidienne

On me dit souvent pendant les leçons : »mais dans la vie courante, je n’aurai jamais le temps de me diriger comme cela avant de faire les choses ». C’est à la fois vrai et faux :
1. vrai : il est important de reconnaître la force de nos habitudes, et de considérer qu’à tout moment nous pouvons revenir à nos anciens schémas, faits de tensions et d’efforts inutiles.
2. faux : l’apprentissage de la Technique Alexander permet, après une vingtaine de leçons, de « faire les choses » de façon consciente, c’est à dire en ayant pensé : 
a. à éviter ce qui est nocif – les tensions inutiles, notre corps avec la tête tirée vers l’arrière et vers le bas, le dos tassé… –
b. à renouveler nos directions, à savoir « je laisse mon cou libre, pour permettre à ma tête d’aller vers l’avant et vers le haut et à mon dos de s’allonger et s’élargir »
Avec un peu d’expérience, cette manière juste de nous utiliser, qui se résume à une façon d’être très simple, peut être activée rapidement, à tout instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s