Technique FM Alexander

Michel Mangin ( 06 03 91 23 55 ), praticien certifié de Technique FM Alexander, vous invite partager quelques pensées issues de son expérience. Si vous souhaitez "poster un commentaire", je vous répondrai rapidement.

Laisser mon cou libre …

Mes élèves me demandent parfois comment ils peuvent repérer que les muscles de leur cou sont détendus ; c’est important, puisque c’est le point de départ de l’élimination des tensions inutiles.

Ma réponse évoque plusieurs directions :

  1. faire confiance à la pensée : si je me dis que je laisse mon cou libre, avec une pensée délicate, sereine, et que je prends mon temps, la directive ainsi formulée va s’exécuter dans mon corps, comme chacun des ordres que je me donne en permanence dans la vie (bouger mes jambes pour marcher, mouvoir mes bras pour prendre des objets, écrire,…bouger ma tête pour regarder dans diverses directions…arrêtons la liste, elle est infinie)
  2. repérer les moments où le cou est tendu (crispation, douleur) ; avec un peu d’entraînement en Technique Alexander, nous devenons sensible à ces observations de notre corps ; par différence, j’apprends à identifier les moments de détente
  3. mettre en pratique le repos actif : en position allongée, les genoux repliés, la tête légèrement rehaussée par quelques livres, profiter du soutien de tout le corps et de la tête en particulier pour laisser les muscles du cou se détendre (voir le document : Repos actif)
  4. observer son fonctionnement : si je suis tendus, physiquement ou mentalement, c’est le signe que mon usage de moi-même n’est pas optimal, et donc mon cou n’est pas libre ; alors, je me donne un temps d’arrêt pour me recentrer
  5. se donner du temps : avec la pratique de la Technique Alexander, je stimule des mécanismes psycho-physiques de fonctionnement naturel de l’être humain ; dans la durée, je deviens compétent pour entrer en contact avec cette relation dynamique tête-cou-dos, source d’une utilisation correcte de moi-même et d’un fonctionnement juste, et avec laquelle je vivais en permanence étant enfant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :